Célebration du Manneken-pis par les Piche cacayes

La chanson des Piche cacayes :

C’èst lès rawieûs d’och’ ki v’nant do Séminêre Et c’èst lès mougneûs d’sope ki v’nant d’amont lès Péres. Lès cis d’pa-layô, ça n’èst ki dol rascaye, Et lès cis d’pa-lâvâ, c’èst tos dès Piche-cacayes Rufrin Gn’è dès Bastognais, gn’è dès Bastognârds, Dès boveûs d’lècé èt dès mougneûs d’crompires â lârd, Pèyizans d’â vièdje èt cous d’pètârd. Hagne mu â cou, t’arès do lârd, Nin trop parfond, t’arès co bin do stron. Et lès niches gamins, ki v’nint mostrer leû cou A z’ès gros do caré k’avint bramin dès sous, Ki dins la potêye tapint dol fine grenaille, Vos l’avoz bin d’viné, ç’astot les Piche cacayes. Tos lès grandiveûs èt tos lès nwars kwarbâs Vinant prîyi l’ bon Dju l’dimègne dins l’pa-lâva. A la sôrtie d’mèsse , gn’avot dès bèlles batayes, Di t-tos lès pa-podrîs sôrtint lès Piche cacayes. Et lès clitches dès uches k’astint totes maskârdées, Vos l’avoz bin pinsé, ç’n-n’astot nin do l’rozée. Lès môvês gamins ki foutint la margaye, Fallé nin couru lon : ç’astot lès Piche cacayes.

Encore plus de Manneken-Pis ?

Author: krek

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *