Manneken-Pis et les banques
Oct12

Manneken-Pis et les banques

J’ai été convié, moi, Manneken-Pis, à participer à la réunion des banquiers de l’UE. J’ai donc réservé une suite à l’Hôtel des Trois Doges, le long du Grand Canal, avec vue sur le Pont des Soupirs. Pourquoi une suite ? Bien sûr pour pouvoir organiser des rencontres et des discussions serrées entre les différents représentants des grandes banques. J’ai fait des rencontres par groupes linguistiques, des rencontres par groupes bancaires, des rencontres par pays. Un de ces pays (je crois même que c’était la Belgique) m’a donné bien du fil à retordre. Et pourquoi ai-je demandé une suite avec vue sur le Pont des Soupirs ? Eh bien, tout simplement pour y voir passer les banquiers « au dessus de tous soupçons » qui ont entraîné l’ensemble du monde financier dans cette crise. Car ils seront jugés par le « Tribunal des Indignados », récemment constitué, et qui a son siège dans la Cité des Doges. Ceci dit, après plus de cinq cents jours d’âpres discussions, souvent terminées au petit matin, je suis enfin arrivé à sauvé une banque. Que dis-je ? Non pas une banque, mais toutes les banques. Oui, je suis parvenu à un accord pour refinancer toutes les banques de l’UE. Mais ça a été dur, avec des périodes d’accords sur un point, des périodes de blocage sur un autre. Avec des rapports intermédiaires présentés au Gouverneur de la Banque Centrale du Vatican. Mais on y est arrivé. Quelles mesures ont donc été prises ? Je me suis basé sur le fait qu’il y avait près d’un million d’agences bancaires dans l’UE. Des simples agences de quartier. Et puis, il y avait près de quatre cents milliards d’euros de valeurs « douteuses » qu’il y a lieu d’effacer. Donc si chaque agence bancaire débourse 400 000 €, toutes les valeurs douteuses seront effacées. Et les marchés financiers pourront reparti sur une base saine. Ca a évidemment été la pierre d’achoppement qui a été un obstacle de taille. – Certaines petites agences auraient bien du mal à sortir une telle somme. – Pourquoi ne pas demander cinq mille euro à chaque client ? – Pourquoi ne pas imposer un montant de un euro pour chaque opération bancaire ? – Pourquoi ne pas demander à la Fed de dévaluer le dollar ? Je ne voulais pas que ce soit encore une fois les particuliers qui y perdent. Ils ont déjà assez souffert de la crise de 2008. Et puis, je n’avais pas le bras assez long que pour obliger l’administration Obama de prendre ce genre de mesure. Finalement on a opté, à l’unanimité moins une voix, (je crois que c’était celle de...

Read More
Manneken-Pis en baseballeur
Oct01

Manneken-Pis en baseballeur

La Fédération Royale Belge de Baseball & Softball offre un nouveau costume à Manneken-Pis à l’ocasion de son 75éme anniversaire. Le baseball c’est quoi ? Le baseball est un sport collectif dérivé des mêmes racines que le cricket. Il se joue avec des battes pour frapper une balle lancée, et des gants pour rattraper la balle. Les origines du baseball prêtent à controverses, mais il est indiscutable que les premières règles modernes (les « Knickerbocker Rules ») ont été codifiées en 1845. Les racines européennes du jeu, longtemps négligées par les autorités américaines afin de faire du baseball un sport typiquement américain, sont connues de longue date par les historiens américains du sport. La récente mise en lumière d’une description d’un match joué en 1755 dans le Surrey (Angleterre) va dans ce sens1. Et le baseball en Belgique alors ? Le baseball fit son apparition en Belgique dans les années vingt. C’est sur les quais anversois que les marins japonais s’adonnaient à cette discipline. Très vite des jeunes Anversois se mirent à ce sport, entièrement nouveau pour eux. BaseballAvec quelques Japonais du monde des affaires, les Anversois, qui s’étaient exercés à ce sport, décidèrent de créer des clubs ; les « Antwerpen Black Cats » et les « Antwerpen Pionners ». Ensuite, des membres du personnel de Bell Téléphone et de General Motor formèrent, eux aussi, deux clubs. Des rencontres entre clubs furent organisées. Celles-ci devinrent officielles et d’autres même internationales. En effet, les Hollandais, connaissant ce sport depuis longtemps, décidèrent de jouer «entre pays » à Amsterdam, Anvers ou Harlem. C’est en 1936 que la Belgique créa sa propre fédération et officialisa les activités des clubs anversois. Pendant la guerre 40-45, le Baseball stagna ; les importations de matériel d’Amérique et du Japon étant freinées. A la libération, le Baseball reprit de plus belle. Sous l’impulsion de G.I.’s américains, en garnison à Anvers, un plus large public put connaître ce sport et, par conséquent, de nouveaux clubs virent le jour. Source et infos : Le baseball c’est quoi ? fr.wikipedia.org/wiki/Baseball Et le baseball en Belgique alors ? www.lfbbs.be Photos :...

Read More