Manneken-Pis et le port de la burqa

Manneken-Pis et le port de la burqa

Je vous invite tous à la Grande Manifestation pour la défense du port de la burqa et du niqab.

Elle partira de la rue de l’Etuve et se terminera devant la maison de Joëlle M. Et je serai en tête de la manif, nu comme un ver, pour appuyer ces revendications.

Car faut-il donc qu’ils soient aveugles et sourds, nos députés, nos sénateurs, nos ministres, pour essayer de faire passer coûte que coûte une loi qui a déjà été remise en question par un tribunal.

Que voulez-vous : faire et refaire, c’est toujours travailler.

Mais revenons à nos moutons.

On porte atteinte à un droit fondamental : le droit de s’habiller comme on l’entend.

Que diriez-vous si on vous interdisait de porter des longs pantalons sur la voie publique ?

Que l’on vous interdise de porter des moufles en hiver ?

Que l’on oblige les femmes de porter un large décolleté ?

Sauf bien entendu que je ne serais pas contre, sur ce dernier point.

Notons au passage que ça porte un sérieux coup à notre folklore.

– Hé, Manneken, qu’est ce que tu inventes encore ?

– Mais pas du tout. Tu les a déjà vus, les Géants ? Tu crois qu’ils circulent comme ça tout seul ? Il y a évidemment quelqu’un à l’intérieur, qui le fait marcher. Et dont on ne voit que les yeux. Alors quoi ? En prison, et en vitesse !

– C’est pas possible.

Bien sûr que ce n’est pas possible. Surtout que le type prétendra ne pas sortir de son Géant, et qu’il faudra les mettre tous les deux ensemble dans une cellule. Et il faudra dès lors prévoir des grandes cellules, comme dans les banques, où il y a des grands coffres.

– On ne peut pas mettre un bracelet électronique sur le bras du Géant ?

– C’est que le Géant, lui, n’est pas en infraction. Mais il y a encore toutes les répercussions économiques, alors que la Belgique est la cible des Agences de Notation.

– Economiques ou œcuménique ?

– Les deux, si tu veux. Imagine un peu les conséquences dramatiques que ça peut avoir sur un corps de métier aussi important que les scaphandres.

– Hein ?

– Mais oui, ils sont habillés pire que burqa et niqab. En prison, et que ça saute !

– Mais ils ne sont pas dans des lieux publics.

– Comment ? Tu as déjà vu des panneaux « Propriété privée, défense d’entrer » sous l’eau. Des clôtures et tout ça ? Mais ce n’est pas tout. Le tourisme en pâtira. Tu n’as pas idée du nombre de châteaux qui devront fermer leur porte.

– Comment ? A cause de ceux qui portent le niqab ?

– Mais Marijke, tu n’y es pas.

– Mais Manneken, je ne vois pas le rapport.

– Tiens donc. Et les fantômes, ils devront quitter les lieux, non ?

Encore plus de Manneken-Pis ?

Author: Quentin

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>