Manneken-Pis et le Tour de France
Juil02

Manneken-Pis et le Tour de France

Manneken-Pis porte le maillot jaune pour rendre hommage au Tour de France qui débute aujourd’hui Le tour de France c’est quoi ? Dans la France du début du XXe siècle, il fallait être au mieux un grand fantaisiste, au pire une sorte d’aliéné, pour imaginer une course cycliste de près de 2 500 km à travers le pays. Géo Lefèvre, alors journaliste à L’Auto, eut cette inspiration. Son directeur, Henri Desgrange, eut l’audace d’y croire, de le suivre et de parier gros sur le Tour de France. Le 1er juillet 1903, soixante pionniers s’élancèrent de Montgeron sur leur bicyclette. Après six étapes démesurées (Nantes – Paris, 471 km !), seuls 21 « routiers », Maurice Garin en tête, parvinrent au terme de cette première épopée. Après avoir immédiatement suscité l’étonnement et l’admiration, le Tour a captivé à travers les colonnes de L’Auto, en même temps qu’il partait à la rencontre de son public, de plus en plus assidu au bord des routes. Les Français se sont dès lors pris de passion pour leurs nouveaux héros, qui s’appelaient Pottier, Petit-Breton ou Pélissier, un peu plus tard Vietto, Magne ou Leducq. Mieux, au-delà de l’attachement à des champions de haute valeur, ils se sont appropriés cette épreuve atypique qui met à l’honneur leurs villes, leurs campagnes et même, depuis 1910, leurs montagnes. Générateur de performance et d’émotion, le Tour a surtout constamment vécu en harmonie avec son temps, quitte à en absorber les maux. Il a profité avec toute la France des congés payés dès 1936, a souffert des guerres, a savouré l’insouciance des « trente glorieuses » en célébrant Coppi, Bobet, Anquetil et Poulidor, s’est ouvert vers les pays étrangers à l’heure de la mondialisation, et se débat maintenant dans le tourbillon des dérives du sport mondial. Sources et infos : Le tour de France c’est quoi ? www.letour.fr Photos :...

Read More
Manneken-Pis, le muet et les sourds
Juil02

Manneken-Pis, le muet et les sourds

Il faut que je vous raconte. J’ai un ami. C’est un Grec. Il est de Patras, mais habite dans mon quartier, les Marolles. Il est venu me voir, parce qu’il est compositeur, et pour le moment il fait un opéra. Alors il m’a demandé de l’écouter. – Mais Achille c’est quoi, le thème ? – Le thème ? C’est un dialogue entre un Muet et quelques personnages de second rang, qui sont Sourds. – Tiens ? C’est bien trouvé, ça. Ce n’est pas une histoire d’amour ? Tu sais, un couple et une autre femme ? – Tu veux parler du triangle amoureux ? Non. – Mais alors, c’est quoi l’intrigue ? – Le pays est en déconfiture totale, et le Muet doit demander de l’argent aux Sourds, qui, évidemment, ne veulent rien entendre, mais proposent des remèdes dignes d’Arlequin, qui ne peuvent que faire crever le pays du Muet. – Oui mais, qu’est ce qu’il dit alors, le Muet ? Il ne va tout de même pas accepter des conditions défavorables. S’il accepte, ce sera certainement la révolution, non ? – Mais justement il ne dit rien. – Parce qu’il n’a rien à dire ? – Non, il a des idées à revendre, mais il est muet comme une carpe. – Dis, Achille, c’est un opéra bouffe ? – Je crois que c’est plutôt une tragédie. – Quels sont alors les arguments du Muet ? – Hé, je ne peux pas te les citer toutes comme ça. Mettons qu’il demanderait que les Sourds prennent des mesures de redressements plutôt que des mesures d’enterrements. – Et les Sourds font la sourde oreille ? Peut-être que le Muet ne sait pas se faire entendre. – Tiens, il propose que les Sourds prennent en charge l’Education. – Bigre, ce n’est pas bête, ça… – Et qu’ils leur fournissent une petite centaine d’avions A 320, autant de bateaux, de trains et tout ce qui peut donner un nouvel essor au pays. Qu’ils modernisent tout ce qui touche au Tourisme. – Pas d’accord pour les bateaux, Achille. – Pourquoi ? – J’ai le mal de mer. Mais continue. – Que les familles des Sourds parrainent les enfants du pays, et les invitent, tous frais payés, pour leurs vacances. Que le chômage soit payé par les Sourds. Enfin, tu vois le genre. – Je vois que le Muet semble avoir des idées précises. Et les Sourds, dans tout cela, vont-ils finalement accepter ce marché-là ? – Oui, car, tout étant payé directement par les Sourds, il n’y a pas d’argent détourné. Et puis, ça leur coûtera tout compte fait, bien moins cher. Et de...

Read More