Manneken-Pis place son argent

Ce matin je n’ai pas trouvé de facture dans ma boîte aux lettres. J’ai d’abord éliminé, sans les ouvrir, tous les plis à caractère publicitaire. J’ai regardé avec attention les demandes d’aide aux organismes humanitaires, en essayant de leur donner une suite favorable. Il me restait alors une carte postale de mon frère de Grammont, et une offre promotionnelle émanant d’un fournisseur.

– Super ! Si je prends un abonnement chez eux, je gagne 30 %. Ils disent que c’est une affaire temporaire et qu’il faut agir vite. Allons-y !
Et je me dis qu’il ne faut pas rater cette occasion.
J’ai enfin trouvé un filon pour planquer mon argent, et il me rapporte du 30 %.
Pas besoin de courir au Liechtenstein. C’est tout à fait légal.

J’en ai parlé à mon plombier. Il est venu suite à la fuite de mon WC qui n’arrête pas de couler. J’ai beau chipoter et tripoter à l’ustensile : l’eau continue de circuler à grand débit dans le pot. Et malgré mes talents avérés de bricoleur, j’ai du faire appel à cet excellent homme de métier.

– Voyez-vous, Manneken, votre installation date d’au moins trois quarts de siècles, et c’est normal que vous commenciez à avoir des problèmes.
– Mais Monsieur, c’est que même quand je ferme la vanne principale, l’eau continue à couler. J’en conclus que ce n’est pas le WC qui est en cause.
– Vous voulez rire ! C’est tout à fait normal. Tenez, voici un nouveau modèle, avec chasse à double débit, faible ou fort débit. Votre consommation sera des plus modestes. Sans compter que la planche du WC commence déjà à se fendiller. Ca ne vous pose pas de problèmes quand vous vous asseyez ?
– Euh… Et le prix ?
– Eh bien, pour moins de 400 €, placement compris.

Un rapide calcul mental, et j’arrive à la conclusion que si je ne fais rien, je devrai payer 390 € d’eau année après année. Par contre, en le remplaçant, je paye une seule fois ce prix, et j’en suis quitte, c’est-à-dire qu’après je gagne chaque année environ 400 €.

– C’est d’accord. Quand viendrez-vous le placer ?

L’idée me parait tellement bonne, que je téléphone à mon chauffagiste pour lui demander si ma chaudière est encore bonne. Il est venu voir, et il m’a confirmé que je perdais de l’argent tous les jours avec cette installation. Et dans la foulée, je fais venir mon fournisseur de mazout, et il m’annonce ce que je craignais déjà : ma citerne de 2000 litres, enfouie dans le jardin, a une fuite et il me propose d’en placer un autre, de 2500 litres, à la place.

Tout ça me réconforte hautement car, je ferai des sérieuses économies. Et déjà je prends ma calculette, et j’arrive à calculer mon gain total. De quoi passer d’agréables vacances en Patagonie, et pas tout seul… Je suis fier comme d’Artagnan quand je raconte cela à notre Ministre du Budget.

– Mais Manneken, tu ne m’apprends rien. Il y a longtemps que nous procédons ainsi en Belgique. Si tu étudies le budget qui est en voie de préparation, tu remarqueras qu’on a largement usé de cette ficelle.
– Ah oui ?
– Tiens donc. Et ça explique que la situation du Royaume est excellente.
– Tu veux dire qu’on a maintenant de l’argent pour intervenir militairement en Lybie ?
– C’est sûr.
– Et dire qu’on nous fait croire qu’on n’a pas l’argent nécessaire pour réparer les bâtiments du Conservatoire Royal de Bruxelles !

Encore plus de Manneken-Pis ?

Author: Quentin

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *