Manneken-Pis et Youri Gagarine

Youri Gagarine

Mais sur Youri Gagarine, que n’a-t-on pas écrit d’aberrations ! Qu’il était le premier astronaute envoyé dans l’espace ! Qu’il avait fait le tour de la Lune, et ainsi qu’il avait été le premier à en voir la face cachée. On ne parlait plus que de Youri Gagarine.

PRAVDA NJET !

Car ce jour-là, à la même heure, la même minute, la même seconde est partie de la base militaire de Kleine Brogel une fusée habitée qui avait comme premier objectif de faire des photos de la face cachée de notre Lune. Ca s’est passé dans le plus grand secret, avec l’appui de Théo Lefèvre, notre Premier Ministre.

Notre fusée a rencontré sur son passage des filaments de nature inconnue qui ont considérablement modifié les conditions de vol, et notre cosmonaute Bert Degeene n’a rien pu faire d’autre que d’augmenter la vitesse de son bolide, atteignant ainsi des records jamais atteints. Très vite il a dépassé le Soviétique et est parvenu à proximité de la Lune. Il n’avait d’autres alternatives, notre Bert Degeene national, que de cabrer à mort et de prendre un cap face au Soleil, en espérant que la gravitation de cette étoile puisse aider à combattre l’effet de gravitation de la Lune. Et il s’en fallu de peu que les panneaux multidirectionnels et les dipôles rayonnants ne furent arrachés. Déjà la température mesurée sur les parois de l’appareil dépassait les 490 °C et les hublots commençaient un mouvement de tremblement du type Zitterbewegung.

Notre compatriote maitrisa enfin son bolide et se mit à photographier la face arrière de la Lune. Il envoya directement ces documents au Centre Spatial Belge de Kleine Brogel.
Alors on passa à la seconde phase du programme. Donner un nom à tous les cratères, les cirques, les canaux, les pics et les chaînes de montagnes. La liste était bien sûr préparée à l’avance : Gevers, Tytgat, Ensor, Van Neste, Breughel, Bosch, Lemaître, Franck, Maeterlink, Brel…

Mais cependant Youri avait eu le temps de reconnaitre notre véhicule, grâce à la cocarde noire jaune rouge, et il transmit un message à sa base. Et tout se déroula à une vitesse V carré. Une voiture noire Scaldia vint s’arrêter à deux pas de moi, et deux hommes en sortirent. Ils m’emmenèrent séance tenante dans leur véhicule et me conduisirent sans ménagement vers un endroit inconnu.
Peu après, notre Premier Ministre reçut un coup de téléphone.

– Mon Cher Ministre, votre Tovaritch Manneken-Pis est entre nos mains et ne vous sera rendu que si vous faites revenir Bart Degeen ni vu ni connu et que vous étouffez toute cette histoire. Pour bien me faire comprendre, il faut faire connaître au monde entier que c’est Youri Gagarine qui a été le premier homme de l’espace.

Et voilà comment s’est terminée la plus grande performance de tous les temps.

Encore plus de Manneken-Pis ?

Author: Quentin

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *