Manneken-Pis en Dracula

Manneken-Pis en Dracula à l’occasion de la Zombie Parade (Brussels International Fantastic Film Festival)

Dracula c’est qui ?

Vlad Tepes (L’empaleur) appartenait à la dynastie régnante de Valachie, les Basarab, qui tiraient leur origine du fondateur de l’Etat, Basarab Ier (vers 1316-1352). Le pays, que les sources nationales désignent toujours sous le nom de « Tara Româneascà » (le pays roumain ou pays des Roumains) était délimité par les Carpates méridionales, le Bas-Danube et la mer Noire. Son premier centre politique « Curtea de Arges » se trouvait dans la région des collines subcarpatiques d’où le nom de Muntenia (le pays de la montagne) que lui donnent les sources étrangères principalement polonaises, russes et moldaves.

Mais encore…

Dracula est un roman de l’écrivain irlandais Bram Stoker publié en 1897. Il raconte l’histoire d’un vampire, c’est-à-dire un être immortel qui se repaît du sang des vivants, dont le nom s’inspire du surnom d’un personnage historique, Vlad Ţepeş (Vlad III l’Empaleur), prince de Valachie au XVe siècle. Le thème du vampire apparaît dès 1819 en Angleterre, en pleine mode du roman gothique, et sera exploité par de nombreux auteurs au cours du siècle, comme Charles Nodier et Théophile Gautier en France. L’apport décisif de Bram Stoker à l’extrême fin du XIXe siècle est d’avoir fait du comte, au-delà de la créature aux pouvoirs surnaturels, un être humain damné, un mort-vivant, qui suscite la pitié en même temps que l’épouvante[réf. nécessaire].
Cette complexité du personnage de Dracula renouvelée par des thèmes modernes chers à la psychanalyse comme l’association d’Éros et de Thanatos – du désir sexuel et de la mort – ou le questionnement des limites (entre la bête et l’homme, entre la vie et la mort ou entre le Bien et le Mal…) en feront un mythe moderne que le cinéma contribuera à amplifier.

A propos du « Brussels International Fantastic Film Festival »

Depuis son apparition, le cinéma fantastique n’a cessé de puiser son inspiration dans les mythes et croyances populaires. De La Féline de Tourneur au Minority Report de Spielberg en passant par Soleil Vert de Fleischer, la grande majorité des films de genre avait un point commun : l’extraordinaire surgissait inéluctablement de l’extérieur. L’élément perturbateur pouvait revêtir plusieurs formes : extra-terrestres, zombies, virus, monstres, insectes… Le bestiaire tout entier de l’humanité a ainsi été passé à la moulinette du fantastique !

Sources et infos

Dracula c’est qui ? comtedracula.free.fr
Mais encore… : fr.wikipedia.org/wiki/Dracula
A propos du « Brussels International Fantastic Film Festival » : www.festivalfantastique.org/festival/fr
Photos : Krek

Encore plus de Manneken-Pis ?

Manneken-Pis by Tassini pour la journée du Handicap
Manneken-Pis et le club Harley Davidson - Niglo
Manneken-Pis Responsible Young Drivers
Manneken-Pis et la Zombie Parade de Bruxelles
Manneken-Pis en costume traditionnel bulgare (Festival Balkan Trafik)
Manneken-Pis rend hommage aux travailleurs immigrés turcs
Manneken-Pis et les archers de Saint-Sébastien
Manneken-Pis pour l'Athletic Club Bilbao
Manneken-Pis et la Société Royale Saint-Denis de Thieulain
Manneken-Pis Pink Ribbon
Manneken-Pis lutte contre le cancer (Vlaamse Liga Tegen Kanker)
Manneken-Pis en Franc-Archer de Braine-le-Château
Manneken-Pis irlandais
Manneken-Pis et la Confrérie de Cochoneux de la Seille
Manneken-Pis : Police !
Manneken-Pis et le 14 juillet
Tomorrowland
Hommage aux victimes des attentats du World Trade Center
Commémoration de la Révolution des Œillets
Lituanie

Author: krek

Share This Post On

Trackbacks/Pingbacks

  1. Avril 2015 | Manneken-Pis - […] l’occasion de la « Zombie Parade ». Article du 09/04/2011 : Manneken-Pis en Dracula Article du 12/04/2014 : Manneken-Pis …

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>